Manifesto XXI est un media de référence de la culture émergente. Collectif de journalistes, vidéastes, musiciens et artistes, il questionne les institutions médiatiques et réaffirme l’importance  de l’information et de la culture indépendante. Entretien avec Apolline Bazin, l’une des co-fondatrices.

Par Catherine Dauriac

MANIFESTO XXI, C’EST QUOI EXACTEMENT ?

Apolline Bazin –  L’idée du webzine a germé dans la tête de Costanza Spina, lors d’un projet de fin d’études en 2014. : «  créer un media adapté à notre génération ». Avec une vraie mise en avant transversale et honnête, et le désir de soutenir les artistes émergents. Aujourd’hui, on nous considère comme un media pointu – ça on le reconnait – et de niche – ça on le reconnaît moins. Notre point de vue et nos idées prennent de plus en plus de place dans le paysage. Nous avons appris à nous servir des technologies, et créé notre communauté en affinant nos idées et en les partageant.

Manifesto XXI est un moyen d’accéder à la culture différemment, grâce au web et aux réseaux sociaux. Cette façon de se connecter a un intérêt pour la société dans son ensemble le plus complet. Manifesto fait le choix du format long à l’heure où les médias se plient aux dictats des réseaux sociaux. La rédaction prône une vision du contenu journalistique consciente, éclairée et approfondie.

POURQUOI CE NOM ?

Apolline Bazin : Manifesto, car Constanza est italienne. XXI, car elle avait 21 ans l’année où Manifesto a vu le jour. Et le projet ne serait pas né si elle n’avait pas grandi dans une société post Berlusconi. XXI fait aussi référence au XXIè siècle, et au monde d’après.

LORS DES FASHIONTECHDAYS, VOUS ANIMEREZ UNE APRÈS-MIDI ENTIÈRE AUTOUR DES MICRO MARCHÉS.

Apolline Bazin : Oui et c’est une idée très puissante. Comment prendre en compte  et donner la parole à des gens pas forcément représentés dans les medias mainstream  ni écoutés dans les milieux politiques. Nous nous réjouissons d’animer ces tables rondes et keynotes autour de la prise en compte du handicap  avec Cover Dressing, une start-up associative qui fait le lien entre les marques de mode et le public concerné par les difficultés à trouver des vêtements adaptés. Ou encore de la mode modeste. Et nous aborderons les questions de genre qui nous tiennent à cœur à la rédaction.

DES PROJETS EN COURS ?

Apolline Bazin : Oui plusieurs projets. Notamment la refonte de notre site, et la mise en place d’un travail autour de l’organisation d’événement : clubbing/ arts de la nuit, avec des services de production attachés.

FASHIONTECHDAYS – 29 octobre – 14h-17H  Micro-marché

La mode découvre que ses clients sont extrêmement divers. La mode doit s’adapter à eux. Les clients ne veulent plus faire de compromis : Ils veulent trouver ce qui correspond à leurs souhaits exacts et leur permet de s’exprimer pleinement.

Animatrices : Costanza Spina et Apolline Bazin de MANIFESTO XXI

14h-14h30  Manifeste de la Mode émergente

Patricia Lerat PLC CONSULTING

14h30-15h00  Les handicaps et la mode
Muriel Robine COVERDRESSING

15h00-15h30 Mode modeste : quand la mode se fait pudique

Imaan M GULSHAAN

15h30-16H00 Le genre : fait-il l’habit ?

Nicolas LECOURT MANSION

Raya MARTIGNY

16h-16H30 No gender / fluid gender
Marylène MAGNAUD WYLDE

Rencontrez les aux FashionTechDays, l’évènement européen de référence sur l’innovation Mode, les 29 et 30 Octobre 2018, à Roubaix !
Cliquez ici pour accéder à la billeterie en ligne !